vers une équitation sans mors Index du Forum vers une équitation sans mors
Forum de l'Association Française d'Equitation Sans Mors
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le dossier pour la FFE
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vers une équitation sans mors Index du Forum -> L'équitation sans mors -> Pourquoi montez-vous sans mors ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 989

MessagePosté le: Sam 3 Jan - 17:48 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Vous le savez certainement, l'AFESM monte un dossier à la demande de la FFE. En effet, la FFE ne reconnaît pas la monte sans mors. Elle n'en connaît ni l'ampleur, ni l'intérêt. Selon les différentes commissions qui se sont réunies pour écrire les différents règlements 2009, cette pratique n'est que le fait de quelques marginaux inconscients et dangereux.

Afin de construire ce dossier, nous avons besoin de vos témoignages. Pourquoi montez-vous sans mors, pour faire quoi, quels chevaux, comment.... En plus, c'est pour nous tous très enrichissant de découvrir des expériences différentes. Alors, au plaisir de vous lire !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Jan - 17:48 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eric 83
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 188
Localisation: Var
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Jan - 18:14 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Je suis un vieux jeune cavalier (61 ans et monte depuis 4 ans).
La découverte du sans mors s'est faite grace a la revue Planète Cheval au Naturel et après plusieurs recherches, la démarche m'a parru évidente.

Je ne serai jamais un grand cavalier, je ne pratique que la balade en exterieur.
Après 1ans 1/2 de monte avec mors je me suis lancé avec mon cheval de 10 ans; El Gaucho, croisé Espagnol / Franche-montagne.
C'est un cheval courageux mais qui chauffait parfois un peu. Je lui ai confectionné un bitless  et après 10 minutes en carrière, comme tout se passait bien, je suis partis en balade: que du bonheur!!!
El Gaucho est beaucoup plus calme maintenant ( il faut dire que n'étant pas très expérimenté, je j'ai pas la main très douce!).
C'est ma fille qui le monte principalement et en extérieur uniquement ( Elle continu a prendre des cours au centre équestre local).
_________________
Sans mors, sans remords


Revenir en haut
Vanille
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Jan - 19:31 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

J'ai commencé à m'interroger sur la nocivité du mors le jour où j'ai lu dans l'ouvrage "Cheval, qui es-tu?" de Leblanc et Bouissou, que 75% des squelettes de chevaux modernes présentent des lésions au niveau des barres.... Je me suis ensuite documentée (revues, internet, etc), et ai découvert tous les dommages que les embouchures infligent à nos chevaux.
Comme je l'expliquais dans ma présentation, je ne monte plus à l'heure actuelle, mais en imaginant que j'envisage un jour de monter à nouveau à cheval, il serait inenvisageable pour moi de mettre à nouveau un mors dans la bouche de mon cheval. D'autant que d'autres techniques et méthodes d'éducation du cheval (méthode la Cense, etc), nous prouvent qu'il est tout à fait possible de pratiquer l'équitation, dans toutes les disciplines, sans embouchure, y compris à un haut niveau!


Revenir en haut
DiegoMulot
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 1 223
Localisation: Rhone Alpes
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 13:51 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

ck: depuis fort longtemps (je monte à cheval depuis 1958) je pensais qu'il était dommage de devoir mettre une feraille dans la bouche des chevaux pour s'en faire obeïr.


Je me suis toujours promis que le jour où je ferais mes propres poulains, non seulement je les monterais sans mors mais aussi je ne les ferais pas travailler avant l'age adulte (cad 6 ans). Histoire de voir si grace à ça ils vivraient mieux, plus longtemps et en meilleur état.


Pour l'instant ils ont 10 et 12 ans, et n'ont jamais connu de mors. j'ai meme abandonné le hackamore mécanique que je trouvais trop contraignant.
Ils sont donc montés la plus part du temps en side-pull (utilisé en monte western pour le débourrage des jeunes chevaux) et parfois en licol corde façon bosal ou façon sidepull.


Je n'ai jamais eu de pb d'irrespect (du style j'embarque), il faut dire que je n'ai jamais non plus appris à mes jeunes chevaux à galoper comme des dératés. 
Là aussi j'ai attendu qu'ils soient adultes pour les faire galoper avec un cavalier sur le dos car je pense qu'il est difficile pour un tout jeune cheval de porter un poids et de gerer son équilibre au galop.


Avec mes chevaux je fais essentiellement de la balade/rando mais aussi un peu de dressage western.


J'ai aussi deux anes qui sont montés sans mors pour les mêmes raisons.
_________________
on éperonne toujours un cheval qui galope !


Revenir en haut
DiegoMulot
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 1 223
Localisation: Rhone Alpes
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 10 Jan - 11:20 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Une autre bonne raison de monter sans mors....en hiver...essayez de vous coller un bout de métal dans la bouche vous z'aut !!!!
Meme mon chevane est monté en hack.


http://www.flickr.com/photos/12870247@N05/3184633442/

_________________
on éperonne toujours un cheval qui galope !


Revenir en haut
Vanille
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Jan - 14:04 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

C'est vrai ce que tu dis, Coco! Un bout de métal glacé dans la bouche l'hiver, quelle horreur!! Les chevaux n'aiment pas et avec raison! Mad

Revenir en haut
DiegoMulot
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 1 223
Localisation: Rhone Alpes
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 10 Jan - 18:42 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

ck: oui bon quand meme mon mulet mal élevé m'a embarquée cet aprèm....il courrait derrière sa copine dans la neige et moi je ne comptait plus !
pas grave c'est jamais dangereux avec un mulet, ils restent raisonables.
Mais bon, là pour le coup c'était moi la pauvre bête exploitée  Smile
_________________
on éperonne toujours un cheval qui galope !


Revenir en haut
visiteuse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Jan - 06:00 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

bonjour,
de passage sur ce site, je répond à votre question: je suis passée à la monte en licol (licol normal et non en side pull, likorne et autre équipement contraignant) car mon cheval était gené par le mors, il jetait la tete en arrière. et il avait tendance à prendre le mors au dent.  de plus, étant gris, et surement à cause de ses précédents mors, il a un mélanome qui a poussé à la commissure des lèvres.
depuis, il est attentif, calme, et je ne ressent plus le besoin de m'accrocher aux rènes... bizzare Mr. Green


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 989

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 20:48 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Comme tu dis, c'est très bizarre !
Tu sais que les chevaux de dressage ont des déformations au niveau des barres. Mais là, un mélanome à la commissure, je n'en avais jamais entendu parler.
Ce que tu nous décris, les coups de tête, la bousche contractée, le cheval tendu je pense que c'est très fréquent. Mais dans ces cas là, on enlève surtout pas le mors, on met une muserolle plus sévère et un enrênement pour le faire céder... tu aurais vu la tête de la responsable de la fédé quand je lui ai dit que, pour nous, la solution avait été d'enlever tout simplement la cause de la gêne et que le problème était résolu !!! Il lui a fallu quelques minutes pour réaliser que je ne plaisantais pas... Idea


Revenir en haut
DiegoMulot
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 1 223
Localisation: Rhone Alpes
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 13 Jan - 14:07 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

j'ai souvent vu des chevaux chauds et embarqueurs qui devenaient tout calmes quand on les montait en licol ....JMI (tiens encore un à contacter !!!) disait aussi qu'un cheval tête nue n'a plus du tout le meme comportement, qu'il est plus à l'aise, plus attentif, participatif et surtout plus stressé du tout !


D'ailleurs mon vieux trotteur embarqueur je l'ai calmé en alternant pelham et hackamore mécanique et je le montais toujours renes longues sinon il m'arrachait les bras !
_________________
on éperonne toujours un cheval qui galope !


Revenir en haut
Valilith
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 685
Localisation: Fayence (83)
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 13:01 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Tiens, je ne crois pas avoir raconté mon cheminement.
Souvent on se pose des questions quand on a son propre cheval. Dans les centres équestres, on n'est pas étonnés d'avoir des chevaux à la bouche dure, qui se défendent contre le mors, qui lèvent la tête. On pense souvent (et pas à tort non plus) que les chevaux sont comme ça à cause de leurs longues heures de travail avec des débutants sur le dos. Quand on atteint un certain niveau, comme nos actions sont plus douces, le cheval est souvent mieux. Ce qui ne vaut pas dire qu'il est bien, mais on n'est pas forcément en mesure de s'en rendre compte.

Quand j'ai acheté ma jument, il y a 2 ans, elle avait 7 ans, elle n'avait certainement pas fait grand chose de sa vie et ne "savait rien faire". Elle acceptait un cavalier sur son dos sans rechigner, aux 3 allures, s'arrêtait facilement quand on tirait sur les rênes et accélérait quand on "donnait des jambes". Etant cavalière classique à la base (commencé à 9 ans et j'en ai maintenant 38...) avec 6 "Galops" dans ma poche, je me suis mise en tête de faire travailler progressivement ma jument, pour la remuscler, l'assouplir, affiner les aides, etc. Tout ce que j'avais appris, je le mettais conscienscieusement en oeuvre.
Le but, bien sûr, est de faire en sorte que le cheval puisse porter son cavalier sans trop d'efforts et sans dommages.
Malgré ma petite expérience, au bout de 6 mois, même s'il y avait eu de nettes améliorations, certaines choses restaient identiques. Des choses qui me gênaient beaucoup. Malgré un mors brisé en résine, une main pas trop dure, ma jument se remontait systématiquement dans les transitions et les changements d'incurvation. Dès la moindre action de main, j'avais une réaction négative.
Un jour, pour aller me promener, je décide d'enlever la muserolle en me disant que ma jument serait plus libre. Horrible, elle ouvrait la bouche, levait la tête dès que je faisais la moindre action de main. Je décide de remettre la muserolle, et là, je me fais la réflexion que la muserolle ne résoud pas le problème, elle le cache, et qu'en la serrant, tout ce que je fais, c'est dire à la jument de "la fermer".
Très mal à l'aise avec cette idée, je décide de chercher sur Internet une embouchure plus douce, et là, je tombe sur les filets sans mors. Ni une, ni deux, je commande et depuis, on est deux à se sentir mieux.

De fil en aiguille, décidée à enlever le superflu, j'ai déferré, je suis passée à l'éthologie, et je viens d'acheter une selle sans arçon. Et toute cette prise de conscience vient de Lilith, qui a su s'exprimer, et moi qui ai fait l'effort d'écouter.
_________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence."
Isaac Asimov


Revenir en haut
Chayton
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 131
Localisation: Rennes
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 14:57 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Oups, si je ne me trompe pas, j'ai oublié de raconter mon cheminement ici.

Alors pour ma part j'ai monté quelques temps en club et déjà à l'époque j'ai eu beaucoup de mal avec l'ambiance. La passion des chevaux m'a gagnée vite, mais l'ambiance compétition, entrainement à outrance et on tire sur la bouche du cheval pour aller où on veut m'a genée dès le départ. C'est pourquoi d'ailleurs je n'ai que 3 ans de club à mon actif.
J'étais donc déjà contre le fait de mettre des mors sévères et de tirer fort sur les rênes, fuyant les terrains de CSO car j'y voyais souvent des choses qui me soulevaient le coeur.
Puis je suis partie de chez mes parents et j'ai décidé qu'il était temps de réaliser mon rêve en me prenant mon cheval. Je connaissais déjà l'éthologie et voulais construire une relation juste et complice avec mon futur acolyte à quatre pattes. J'avais toujours été impressionnée par ces cavaliers qui montent sans rien et en ai fait mon idéal.
J'ai donc parcouru beaucoup de blog et sites (le blog de Naiade et le site d'Iroy étant ceux qui m'ont le plus guidée dans mon cheminement).
Alors quand Chayton est arrivé, j'ai décidé qu'il n'aurait pas de mors, et qu'il irait pieds nus.
Et décidé aussi de ne pas lui monter sur le dos tout de suite, de faire d'abord longuement connaissance à pied en lib puis en longe.
Et on s'en porte très bien tous les deux Mr. Green
_________________
"Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde" Gandhi


Revenir en haut
katymimi
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 583
Localisation: allier
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 16:49 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

je suis venu au cheval grace à ma fille, vers l'age de 8 ans, elle avait des petits soucis d'ordres spychologiques et une femme médecin m'a conseillé de mettre ma fille au contact des chevaux.  Aussitôt dit aussitôt fait. On a trouvé un petit centre près de chez nous, j'allais la voir prendre ses cours, j'y ai pris gout. Au bout d'un moment, j'ai pris un cours puis deux etc. j'avais 34 ans. je n'ai jamais aimé faire de la carrière. il y avait beaucoup de choses qui me génait, mais bon, c'était des pro, ils devaient savoir ce qu'ils faisaient.

on a acheté jewell en 2000. au début, il était au paire et ensuite, ne supportant plus de le voir martirisé par les débutants et autre cavaliers sans scrupules, on a décidé de le prendre à la maison s'en rien connaitre de ce qu'il fallait faire. très vite cindy, la monté sans mors et sans selle. ils avaient un tel feeling qu'il lui suffisait de penser pour que jewel fasse. puis, pensant que je savais me débrouiller à cheval et pour faire des balades avec Cindy, j'ai acheté Grisou, plus parce qu'il plaisait à mon mari( qui ne monte pas) que pour moi, résultat, 3 ans de pur galère. il donnait de la tête en permanence, j'appliquais à la lettre ce que les vrais pro me disaient, tenir les rennes (sur un mors), ne pas céder, on finissait nos balades épuisés. Dans un club, où je l'avais mis pour qu'il soit travaillé, on lui a mis des élastiques.  A ce moment là, je ne pouvais plus monter. mais quand je voyais grisou se prendre des coups sur le chanfreins à chaque mouvements de tête, j'étais malade. j'ai repris mon cheval, enlevé les élastiques et là c'était pire qu'avant. je n'en pouvais plus de cet relation horrible que nous avions tous les deux, en bataille permanente, je sentais que ce n'était pas comme ça que j'arriverai à quelque chose mais je trouvais rien en face de ces réflexions. Et un jour, j'ai fais venir une ostéo pour son dos, je pensais qu'il avait peut être  mal, et en discutant avec elle, elle m'a conseiller de téléphoner à une femme qui habite à 12km de chez moi, on a pris rendez vous. Elle organisait des stages de communication pour pascal gilles. Elle a commencé à travailler grisou, il s'est méthamorphosé Physiquement en 15 jours, il s'est détendu, au bout de 3 semaines, elle commençait à me montrer des petits trucs, ensuite je suis monté en licol dans le rond de longe et j'ai pu constater qu'il ne bougait plus la tête. j'ai fait un stage avec Pascal Gilles, une révélation, voilà ce que je cherchais.
Autant grisou avait changé que moi, j'ai garder mes apréhensions et je n'ai jamais pu le remonter sans le mettre dans un état de grand stress. J'ai donc décidé de le laisser tranquile.  Ensuite, j'ai rencontré Géronimo, dans un autre centre équestre où j'avais attéri avec mes cops pour faire de la remise en selle. Tous les chevaux, tous, étaient montés avec des goyos à gourmettes, géronimo y tout, je suis tombée sous le charme de ce gros machin, et dés qu"il est arrivé à la maison, j'ai enlevé le mors. A la fin du mois ça fera un an qu'on se balade avec plaisir tous les deux. Grisou est toujours là, j'aime à faire des trucs à pied avec lui, il vit avec  Jewel que ma fille a complètement délaissé et 2 autres chevaux qui partagent la pature.

je cherche toujours pour les chevaux, pour moi.  grisou m'a appris tellement de choses sur moi, il a apuyé souvent là où ça fait mal.
géronimo est arrivé pour continuer le travail. et avec moi, il y a de quoi faire.

 Merci mes loulou.


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 10:17 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

"Vous le savez certainement, l'AFESM monte un dossier à la demande de la FFE. En effet, la FFE ne reconnaît pas la monte sans mors. Elle n'en connaît ni l'ampleur, ni l'intérêt. Selon les différentes commissions qui se sont réunies pour écrire les différents règlements 2009"

Mille excuses... mais je va faire l'avocate du Diable :
J'espere, comme nous tous ici, que le dossier l'AFESM prépare va avoir l'impact souhaité a la FFE.
Mais....le probleme est n'est pas a Saumur (siége de la FFE) mais a Géneve (siége de la FEI).
Tout les règlements des féderations équestres nationaux dans le monde suivents les règlements donner par la Féderation Equestre International.... si ne rien bouge a la FEI...ne rien va bouger ici a la FFE ou ailleurs.
Et depuis la FEI a réjeter déja dans plusieurs occasions la demande de changer les règlements  pour permettre un participation des chevaux sans embouchures dans les compét's avec l'argument que de permettre ça , va mettre en cause, et  va etre donc contre, la tradition équestre classique...!  (Et j'ai bien peur que la FEI  es loin du point de changer son avis a cet sujet.....Incroyable mais vrai....Bref on n'est pas encore sortie l'auberge.
Mais le temps travail pour nous, cas il y a plus en plus des gens dans le monde qui marchent dans le bon sens....le bien-etre du cheval d'abord.
Alors le combat continue...mais la guerre va etre longue. 
N'oublions pas que on se battre contre des siécles de traditions et un lobby des Dinosaures qui veut préservé leur Status Quo a tout prix.
Donc ...courage mes amis !

_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eric 83
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 188
Localisation: Var
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 12:21 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Rolling Eyes    Peut être pourrait-on faire un dossier a la SPA ou autre organisation de défense des animaux avec les preuves scientifique du méfait du mors. Le but étant d'avoir l'appuit de cette organisation auprès de la FEI dans l'esprit que nous voulons faire de l'équitation sans faire souffrir l'animal.
_________________
Sans mors, sans remords


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 12:46 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

"que nous voulons faire de l'équitation sans faire souffrir l'animal."

Mais nous faisons ça déja...ok sans la bénediction de la FFE ou FEI.... Laughing
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eric 83
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 188
Localisation: Var
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 08:44 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Obliger la SPA à se positionner contre le mors serait super.
Quoique je doute de leurs connaissances sorti du "chien-chat": j'avais lu quelque part qu'une section locale de cet organisme voulait faire condamner un proprio de cheval pour mauvais traitement par manque de box !
_________________
Sans mors, sans remords


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 989

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 10:10 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Oui, j'ai un peu peur des réactions de la SPA même si j'approuve totalement leur activité. La connaissance du cheval semble très limitée. On a souvent des témoignages de propriétaires qui font l'objet d'une enquête car les chevaux sont dehors l'hiver. Ben oui, un cheval n'a pas du tout été conçu pour vivre dehors ! Ca fait 60 millions d'années qu'il vit dehors !!!!

Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 12:09 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Il ya en allemagne un dicton qui dit : " Si tu veux parler avec dieu...  ne parle pas avec le pape !"
Donc basé sur ça ...il faut, a mon avis pas perdre le temps avec le pape (FFE) mais de se adresser directement au dieu (FEI)
La SPA ne fait rien...Brigit Bardot non plus la PETA c'est pareil.... et rien va bouger a la FFE si ne rien bouge a la FEI.
Nous pouvons faire X dossiers et poser sur la table de la FFE...ca ne sert a rien.
Seul chose que je voit est de réunir les forces, par example avec Dr Cook, sur un coté ...et sur l'autre de laisser le temps travailler pour nous.
Pour l'instant nous, veut dire des gens qui refusent le fer sur le cheval, sont peu nombreux...mais a travers le monde équestre il ya plus en plus des gens qui sont sur la même voie....
Et le jour ou la FEI ne peut plus ignorer cet changement  va arriver...
Quand ? Je ne sais pas...
Et même s'il n'arrive jamais...on a laisser une trace dans l'histoire équestre, un preuve que il ya vais des gens avec conscience et qu'il ce sont lever pour changer le monde équestre .

Je ne nul part l'attention de vous décourager !
Mais il faut que nous restons objectif...Nous tous sont engager dans un combat a la Don Quichote contre des Moulins a vents.
Voici un lettre de Dr. Cook (hélas en anglais...mais peut-etre quelq'un entre vous peut faire un traduction en français !?)....


October 2006


 
TRADITION & THE STATUS QUO    
OR SCIENCE & ADVANCE?   
 

Robert Cook FRCVS, PhD1   
 
“…the universality of an opinion is no proof, nay, it is not even a probability, that the opinion is right.”


- Arthur Schopenhauer (The Art of Controversy [Stratagem XXX])   
 
Official bodies such as the FEI and a number of racing administrations are aware of my arguments for a rule change to permit use of the crossover bitless bridle. None have, as yet, agreed to such a change. Their reasons do not include any scientific arguments but are based mainly on a wish to retain the status quo. For example, a national federation affiliated to the FEI has recently stated that they follow the lead of the FEI in formulating their rules. They refused repeated requests for a rule change on the grounds that they cannot permit the crossover bitless bridle (CBB) for dressage as this would constitute a rejection of the classical tradition.

The answer provided by this national federation highlights a serious misunderstanding about the proper nature of tradition and represents an unjustifiable obstacle to advances in welfare. Not once did they defend the use of the bit on the grounds that it was safer, more efficient or more humane. They simply repeated the mantra that the bit was ‘traditional’ or ‘classic.’


Such a defense with regard to a question of animal management is inappropriate. The same status quo argument in human affairs would support the continuance of the 'traditional' practices of blood letting, the drowning of witches, slavery and child labor.

Tradition should not be invoked as a barrier to humanitarian and scientific progress. Tradition may be acceptable over matters such as whether the British flag should be flown one way up or another, or whether, when making a cup of tea, one should put the tea or the milk in first. But tradition should not be invoked in deciding questions relating to the welfare of animals, the science of ethology, and the safety of a sport.

Cruelty is defined as the infliction of avoidable pain. Now that an acceptable alternative to the bit is available, the pain of a bit is avoidable. It follows that the bit is cruel. A first step in addressing this matter would be to obtain agreement that at least a painless option should be permitted. One might hope that, as the bit can be shown to be cruel, administrative bodies claiming to be guardians of the horse, with objectives stating their avowed intent to advance the horse’s welfare would, in time, ban the bit.

Every horse is physically handicapped, not to mention psychologically harmed by having a metal rod placed in its sensitive mouth, to which rod (or rods) a pair of straps are attached that enable highly focused pressures of 30 lbs and more to be applied to the soft and hard tissues of the mouth. If waivers of the rules were ever allowed for “physically handicapped horse,” as they already are for riders, every horse would qualify.

A bit is not an indispensable piece of equipment, without which dressage is impossible. The Duke of Newcastle made this clear 300 hundred years ago, when he declared that he could ‘dress’ a horse with a scarf around its neck. Dressage horses do not have to be 'on the bit' but they should be 'on the aids.' The bit is a Bronze Age invention and the FEI and all the national federations that comply with FEI regulations should be glad that an acceptable alternative to this primitive and barbaric device is now available.


The FEI admit that many a horse is 'mouth shy' and warns its inspectors to be careful when checking the equipment after a competition. Have they ever asked themselves why so many horses are 'touchy' about their mouths?

Webster's dictionary defines 'tradition' as "the delivery of opinions, doctrines, practices, rites and customs from generation to generation by oral communication." Civilization has surely advanced a little since it was dependent on oral communication. There is the matter of the written word to consider and scientific evidence. Tradition has 'the effect of an unwritten law" and that is where it should stay. It has no business in written rules and regulations which, to be valid, need to be constantly revised and brought up to date in the face of new knowledge. The bit has not been handed down to us by divine revelation. It was the invention of primitive man in 3000 BC. Do we really need to observe such a prehistoric custom?


John Maynard Keynes was right when he said that “The difficulty lies, not in the new ideas, but in escaping the old ones, which ramify, for those brought up as most of us have been, into every corner of our minds…like the clinging roots of an old juniper.”...


1 Professor of Surgery Emeritus, Tufts University, Cummings School of Veterinary Medicine, North Grafton, MA 01536
Chairman, The Bitless Bridle Inc www.bitlessbridle.com
206, Birch Run Road, Chestertown MD 21620
Tel: (410) 778 9005 Email: drcook@bitlessbridle.com
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 10:49 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Un vieil article assez troublant...
Voilà qui va peut-être faire bouger les choses dans le bon sens...







PROPRIETAIRES AVERTIS ET CHEVAUX PIEDS NUS:
Une lettre ouverte aux vétérinaires

Août 2001  
Chers Collègues,Le Dr.. Hiltrud Strasser de Tübingen, en Allemagne a étudié le sabot du cheval depuis les vingt dernières années. Par un travail de recherches cliniques et ses publications elle a démontré que le fer à cheval est un mal non nécessaire. Avant le mois de juillet de cette année, j’ai eu connaissance de ces recherches par deux ouvrages remarquables, publiés en Anglais (Strasser and Kells, 1998, Strasser, 1999).1 Ces seuls livres ont suffit à me convaincre que ces travaux représentaient une contribution majeure pour le bien-être des chevaux et pour la médecine vétérinaire. De ce fait, je n’ai eu aucune hésitation à la nommer, l’année dernière au panthéon international des vétérinaires organisé par the American Farrier's Journal(le journal des Maréchaux Ferrant Américains).
Cependant, comme l’a observé Ernst Mach en 1897, “personne ne dérange ses contemporains avec un nouveau point de vue sans en être puni.” A en juger par l’absence de citations des travaux de Strasser dans les articles traitant du pied, il semblerait que la profession n’ait globalement pas pris note de sa contribution. Néanmoins, cette grande pénurie de commentaires nous signale vraiment quelque chose d’important. Si ses découvertes révolutionnaires avaient été erronées, il n’y a aucun doute qu’un ou plusieurs auteurs auraient déjà publié quelque chose pour les réfuter. Aujourd’hui aucune publication dans ce sens n’est apparue. Une incapacité à réfuter une hypothèse constitue la meilleure preuve de validité en sa faveur.

Au cours du mois de juillet 2001, le DR. Strasser a donné une série de séminaires en Amérique du Nord, sur des sites de l’Ontario à la Floride. Ayant maintenant eu l’opportunité de rencontrer le Dr. Strasser et d’assister à une journée de son séminaire en Pennsylvanie, je suis plus convaincu que jamais que ses recherches éminentes méritent l’a plus grande attention de tous les vétérinaires équins. Comme il y a une incompréhension considérable de son travail et de ses objectifs, j’aimerai fournir une description du séminaire auquel j’ai assisté.

Etaient présent au séminaire(complet), un vétérinaire, plusieurs maréchaux ferrant et environ 30 propriétaires. Les participants étaient des gens avertis, intelligents, prenant soin de leurs chevaux et leur ouverture d’esprit était agréable. Le premier jour du séminaire était une conférence de présentation. A cette occasion, le Dr. Strasser a présenté les besoins anatomiques et physiologiques fondamentaux du Sabot du cheval. Elle a également expliqué pourquoi ces besoins étaient enfreints par la ferrure et l’hébergement traditionnel du cheval. Je n’ai pas entendu ces conférences mais, ayant étudié ses livres je suis certain qu’elle a insisté sur les besoins, pour le cheval, de vivre en troupeau, et les besoins, pour ses pieds, de mouvement, d’humidité et d’un terrain approprié à l’espèce.

Le deuxième jour, qui est celui auquel j’ai assisté, consistait en conférences, démonstrations et sessions pratiques. La matinée était une conférence de présentation durant laquelle le DR. Strasser a expliqué les bases du parage physiologique.. Son approche suivait une progression anatomique et différait de ce qui est enseigné dans les stages de maréchalerie conventionnels. En plus elle souligna ce qui survient lors de la phase de transition et de réhabilitation du cheval boiteux ou ferré avant qu’il devienne un cheval pieds nus performant. Les conférences ont été suivies, après une courte pause pour le repas, par un commentaire de quelques cassettes vidéo.

Utilisant des spécimen venant de cadavres, le Dr. Strasser fit alors une démonstration de parage.
Sa préférence lors de ces séminaires pour débutants va à la démonstration sur un pied normal. Cependant, cela n’était pas possible et la raison fournit un rappel assez fort du standard inacceptable du soin du sabot actuel. En prévision du stage, 140 jambes issues de cadavres ( venant de 35 chevaux) avaient été réunies dans un abattoir. De cette collection étendue, le Dr. Strasser n’a pas été capable de trouver un pied normal! En conséquence elle a dû commencer par une critique du pied déformé sur lequel elle devait travaillait. J’ai trouvé cela fort intéressant, et pour moi, un passage particulièrement intéressant de la démonstration. Enfin les participants ont eu l’occasion de parer des pieds morts sous surveillance.
Le troisième jour était une journée continue de parage de pieds morts, avec une démonstration sur un cheval vivant (le cheval était celui du vétérinaire présent au stage et volontairement prêté pour l’occasion). Il était expliqué dans la brochure du stage "Les propriétaires de chevaux qui auront fait les arrangements préalables nécessaires pourront parer leurs propres chevaux dans l’après-midi sous le contrôle d’un Spécialiste du Soin du Sabot certifié de la méthode Strasser." Toutefois, le Dr. Strasser n’a pas entrepris de diagnostiquer ou de soigner un cheval boiteux et, tout au long du stage, elle a demandé aux participants de s’adresser à leurs vétérinaires pour de telles choses.

En dépit d’un certain manqué de familiarité avec les termes anglais, le Dr. Strasser était une conférencière efficace, crédible et confiante. Elle parlait calmement et traitait de questions fouillées avec facilité et de manière agréable. Il n’y avait aucune défensive dans ses réponses. Elle expliquait simplement la base scientifique dont découlait son raisonnement et dont elle tirait efficacement ses connaissances étendues et son expérience pratique.

J’en suis ressorti avec une bien meilleure compréhension de l’approche logique pour le parage et les critères de santé sur lesquels cette approche était basée. C’était un jour à marquer d’une pierre blanche pour moi et j’aurai seulement aimé avoir accès à ces informations il y a 50 ans. L’esprit de Bracy Clark, un vétérinaire qui avait tenté de dire à ses collègues des vérités similaires il y a 200 ans, était bien vivant en la personne d’Hiltrud Strasser! J’étais fier de clamer que Clark était un ancien élève de ma propre école, le Royal Veterinary College, de Londres. Mais j’étais aussi plutôt honteux que mon école ait manqué de lui donner le soutien qu’il méritait et ait même tenté de supprimer ses découvertes. Comme la nature humaine n’a pas changé aux cours de ces deux derniers siècles, je crains que la profession vétérinaire puisse échouer, encore une fois, à saisir la seconde chance qu’offre le Dr Strasser aujourd’hui. En fait, son travail ne menace personne. Elle fournit aux praticiens pour équidés des solutions valables pour des problèmes jusque là incurables et elle augmente réellement le montant de travail des maréchaux ferrant.

Le message de Strasser, par essence, est simplement désarmant. En premier donner au cheval un environnement qui correspond le plus à son environnement naturel (quelque chose qui est dans les capacités de la plupart de ceux qui hébergent des chevaux aujourd’hui et qui devrait être aussi obligatoire que l’apport d’eau et de fourrage). En deuxième, permettre au pied d’avoir la forme et la consistance que la nature a voulue. Le premier point sous-entend qu’un cheval ne doit pas être confiné dans une stalle 23 heure sur 24 tous les jours. Le deuxième demande que des millions d’années d’évolution du pied devraient être autorisées à faire le travail pour lequel il a évolué. Au risqué de trop simplifier, le message est "pas de fers, pas de stalles, pas d’immobilité."

A l’heure actuelle les propriétaires de chevaux montrent une plus grande promptitude à étudier et à adopter les recommandations du Dr. Strasser que les vétérinaires ou les maréchaux ferrant. A cause de cela les vétérinaires et les maréchaux ferrant vont bientôt se trouver dans la situation embarrassante d’être confrontés à des propriétaires qui ont une meilleure compréhension de la vérité sur le pied qu’eux. Malheureusement, cela pourrait amener les vétérinaires à devenir de plus en plus dépassés sur le sujet du soin du sabot. Néanmoins, la position actuelle est que la plupart des propriétaires préfèreraient de loin que leurs vétérinaires les conseillent sur les principes de Strasser au sujet, par exemple, du traitement de la maladie naviculaire et de la fourbure. Mais s’ils sont incapables de trouver des vétérinaires qui se sont familiarisés avec ces principes, ils vont sans aucun doute aller chercher les avis chez les spécialistes du soin du sabot certifiés selon la méthode Strasser dont le nombre va croissant.

Similairement, la plupart des propriétaires de jeunes chevaux non ferrés avec des pieds sains vont préférer de loin que les maréchaux ferrant réalisent sur ceux-ci le parage Strasser. Mais s’ils sont incapables de trouver un maréchal ferrant qui a étudié ce travail et pouvant appliquer ses principes, les propriétaires responsables sont suffisamment motivés pour chercher l’aide de spécialistes du soin du sabot certifiés selon la méthode Strasser ou même pour apprendre comment le faire eux-mêmes.

Pour le bien du cheval il est vital que les membres des écoles de faculté vétérinaire de part le monde deviennent familiers avec cette évolution de connaissances. Si les étudiants vétérinaires actuels ne sont pas informés de ces nouveaux concepts ils vont, à mon avis, avoir des raisons légitimes de se plaindre de la qualité de leur iformation dans cette section de leur curriculum. De plus amples informations sur les travaux de Strasser et sur le mouvement du pied nu en général sont maintenant disponibles sur un nombre croissant de sites internet. Bientôt il y aura un site officiel Strasser : www.strasserhoofcare.com et il existe également un ouvrage vétérinaire compréhensible rédigé par Hiltrud Strasser et Sabine Kells2. Pour l’instant, il existe des sites internet qui présentent et débattent de son travail dont les suivant font partie www.hufklinik.de, www.thehorseshoof.com,
http://members.screenz.com/gretchenfathauer, www.ibem.org.uk, www.TribeEquus.com, www.unitedhorsemanship.com,

Si l’on considère l’histoire du cheval depuis sa domestication depuis environ cinq ou six mille ans, le fer à cheval peut être classé comme une invention relativement récente..
Les chevaux des armées grecques et romaines étaient pieds nus, comme l’était la cavalerie mongole. Ce n’est que depuis les 1000 dernières années que l’on a commencé à croire que la ferrure était nécessaire ‘pour protéger le sabot.’ Strasser nous a montré que les fers ne protègent pas le sabot. Au contraire, leurs effets est plutôt l’inverse. La ferrure est la cause de performances réduites, de beaucoup de boiteries incurables et d’une espérance de vie réduite. Nous avons des raisons de nous réjouir de pouvoir enfin corriger ces trop longues erreurs dans la gestion du cheval et d’éliminer la souffrance et le gâchis que nous avons causé en clouant des fers d’aciers sur l’ongle de nos tondeuses à un orteil.

Une bonne hypothèse est une hypothèse audacieuse, comme plus elle est audacieuse et plus elle est susceptible d’être réfutée. L’hypothèse de Strasser selon laquelle les fers sont néfastes à la santé du cheval est indéniablement une hypothèse audacieuse. Elle a eu le courage de remettre en question 1000 ans de méthodologie acceptée et de proposer une meilleure alternative. De plus, en tant que scientifique intègre, ayant avancée une idée aussi scandaleuse, elle a été la première à essayer de l’invalider. Avec ceci à l’esprit, elle a testé cette hypothèse sur de nombreux types de chevaux, sur une longue période de plusieurs années et dans des conditions d’une grande variété. L’hypothèse a résisté à ses propres tentatives de réfutation, avec des résultats qui l’on non seulement satisfaite mais qui ont également satisfait d’innombrables propriétaires de chevaux. En accord avec les règles scientifiques elle a également pris la peine de publier les protocoles de son expérimentation et même d’entraîner les autres, de manière qu’ils répètent l’expérimentation et la teste par eux-mêmes. Encore une fois, lorsque d’autres mènent cette expérimentation basée sur son hypothèse elle résiste au test ignoble de la répétitivité, puisque des résultats similaires peuvent être obtenus.

Je crois que le travail de Strasser a déjà été confronté aux critères les plus rigoureux de la science et que le pas suivant nous appartient, à nous ses collègues du monde vétérinaire. Le moins que nous pouvons faire est d’étudier son travail, d’écouter et d’apprendre. J’espère sincèrement que le Dr Hiltrud Strasser va bientôt être submergé d’invitations pour s’exprimer dans les colloques vétérinaires sur les équidés de part le monde.


Pour plus d'informations rendez-vous sur le site www.bitlessbridle.com
ou contactez Robert Cook FRCVS, PhD, Professeur Honoraire de Chirurgie, Ecole de Médecine Vétérinaire de Cummings, Université de Tufts, Massachusetts, USA;
Chairman, BitlessBridle Inc.
Adresse actuelle: 206 Birch Run Road,
Chestertown, MD 21620 USA
Email:
drcook@bitlessbridle.com Télephone: (443) 282 0472"

_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DiegoMulot
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 1 223
Localisation: Rhone Alpes
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 21:08 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

quel est le rapport entre le sans fer et le sans bride ?


Maintenant pour ce qui est de la bitelessbride, fanchement, un truc qui serre le nez du cheval pour moi c'est pas génial du tout !!! Evil or Very Mad
Autant avoir un mors et ne pas s'en servir non ? tu crois pas ?
_________________
on éperonne toujours un cheval qui galope !


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 08:02 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

quel est le rapport entre le sans fer et le sans bride ?

C'est Dr Cook qui a ecrite la lettre, et le rapport me semble clair...le cheval sans fer !

un truc qui serre le nez du cheval pour moi c'est pas génial du tout !!!

Le Bitless Bridle ne serre pas plus le nez que un licol a laquelle tu attache des rênes...

Autant avoir un mors et ne pas s'en servir non ? tu crois pas ?

Non je ne pense pas ! Et en plus....pourquoi avoir un mors...si tu ne utilise pas ????

_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
katymimi
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 583
Localisation: allier
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 08:13 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

la bitelessbride je n'aime pas non plus. j'ai essayé, mais un jour avec Grisou, il a fait un demi tour, j'ai eu peur, j'ai eu ce foutu réflex de tirer sur les renes et j'ai vu mon cheval mettre la tête en l'air et manifestement il a eu très mal. et j'ai du redonner du mou à la main parce que ça ne revenait pas tout seul.  c'etait très très serré sur son pauvre nez. depuis j'utilise un filet qui ne serre pas.

Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 09:18 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

"la bitelessbride je n'aime pas non plus. j'ai essayé, mais un jour avec Grisou, il a fait un demi tour, j'ai eu peur, j'ai eu ce foutu réflex de tirer sur les renes"

Comme n'importe quel outil...il faut savoir le common d'utilisation ...c'est ne pas la faute du outil si tu l'utilies mal
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
katymimi
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 583
Localisation: allier
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 09:37 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

oui, je suis d'accord avec toi, mais comme je ne sais pas encore me contrôler, je prèfère utiliser quelque chose de moins risqué pour le cheval. 

Et combien de personnes seront capables de reconnaitre qu'elles utilisent mal l'outil.

regarde ça, c'est la preuve que certains ne voient pas le mal qu'ils font. c'est une prof d'équitation sur le cheval bai, elle utilise le sidepull.

http://www.dailymotion.com/videos/katymimi/1


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 13:35 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Ah des "professionelles" d'équitation en action...que c'est beau a voir.... ! Crying or Very sad
Je me demande comment ils arrivent de avoir/obtenir un diplôme d'étât et le droit d'enseigner ?!
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
katymimi
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 583
Localisation: allier
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 14:10 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

tu imagines ce travail avec une britlessbride, ça n'aurait pas été encore plus dur?

et quand tu sais que ça a duré plus 1 heure cette torture.


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 14:27 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Le cheval a eu la chance d'etre en side ....
je imagines ce travail avec une embouchure....et j'ai vue des "professionels" en action comme ça avec un mors... Crying or Very sad

Et le pire est qu'il ya des gens qui payent le "professionel " en plus pour ça...
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valilith
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 685
Localisation: Fayence (83)
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 14:33 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

C'est n'importe quoi. La personne sur le cheval bai est monitrice?

Donc on ne peut plus rien lui dire, j'imagine qu'elle est au delà? Personne ne lui a dit de lâcher les rênes à ce pauvre cheval? Le cheval, lui, essaie de lui dire, en tous cas...
_________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence."
Isaac Asimov


Revenir en haut
Donald
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 776
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 14:39 (2009)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE Répondre en citant

Que ce que tu veux dire a un personne comme ça ? Rolling Eyes
Aprés tout...elle est Diplômé ! Okay
Donc...elle "sais quoi faire"....elle a eu une diplôme pour ça Mr. Green
_________________
"Ma mission est de créer un monde où nous pouvons vivre à nouveau en harmonie avec la nature."
______________
www.equinebehaviour.com
www.palareta.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:41 (2016)    Sujet du message: Le dossier pour la FFE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vers une équitation sans mors Index du Forum -> L'équitation sans mors -> Pourquoi montez-vous sans mors ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com