vers une équitation sans mors Index du Forum vers une équitation sans mors
Forum de l'Association Française d'Equitation Sans Mors
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sans mors, sans remors !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vers une équitation sans mors Index du Forum -> L'équitation sans mors -> Pourquoi montez-vous sans mors ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tic-Tac


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 17
Localisation: 59
Féminin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 20:45 (2012)    Sujet du message: Sans mors, sans remors ! Répondre en citant

C'est sûr ça !


Comme j'ai tendance à écrire des romans je vais essayer de ne pas faire trop long donc excusez-moi d'avance du pavé au cas où  Embarassed  !


Mon parcours du sans mors...et plus encore.
Déjà j'ai commencé l'équitation vers l'âge de 12 ans (ma période où je suis devenue végétarienne), je pensais comme pas mal de gamines : "faire de l'équitation = prouver son amour du cheval" et bien je me suis vite rendu compte que ce n'était pas ça du tout surtout en club quoi ! Enfin quand on y prend goût et aimant les chevaux je n'ai pas voulu arrêter mais je faisais de mon mieux pour ne pas saouler le cheval avec ça dans la bouche, je n'ai jamais aimer mettre le filet à cause du mors justement et comme je suis une éponge je ressentais une profonde gêne pour le cheval d'avoir ce bout de métal dans la bouche (il gigotait la tête, mastiquait sans cesse et bougeait la langue en essayant de l'enlever, enfin ça m'a mis mal à l'aise et frustré pour lui) mais bon on m'a appris qu'il en fallait un pour contrôler et diriger le cheval, ok... Comme à peu près tout le monde je suppose j'ai répété ce que l'on m'a appris point, je pensais que c'était vraiment ça qu'il fallait et je n'ai pas cherché plus loin car j'étais persuadé que ça ne causé rien à sa santé. C'est à force de monter, de m'intéresser de plus en plus au cheval et de voir tous ces cavaliers agir d'une telle sorte avec leur cheval que tout s'est bousculé dans ma tête... Quand on voit comment certains tirent, gardent les rênes tendues tout le long du cours, donnent des coups dans le mors, gueulent sur le cheval, lui donnent des coups de talons à tout va, lui foutent tout et n'importe car soit-disant le cheval est "chaud" ou "embarque" et tout le tralala ça m'a rendu folle. Combien de chevaux ai-je pu voir mal à cause du mors ? Entre la nuque arrondie presque jusqu'au poitrail ou carrément le nez au poitrail (hyperflexion), le cheval la tête en l'air et le dos creusé, le cheval qui est bloqué, enfermé ! Et puis on oublie pas de rajouter d'autres artifices car le cheval est incontrôlable (le fameux "je met de plus en plus dur") ou bien des choses pour faire joli comme ces enrênements... Non je ne pouvais plus voir ça car j'aimais le cheval, je l'aimais trop pour participer à sa souffrance et étant de nature hyper-sensible j'ai arrêté l'équitation. J'étais encore très jeune alors ça m'a manqué au bout de presque un an mais je ne voulais pas retourner dans ce club de part la mentalité de ces abrutis et des pestes en grand nombre... D'autant plus que si t'as pas de la marque t'es jugé sur ta façon de t'habiller et de monter et y'a toujours des concours "c'est moi qui a le plus joli filet/tapis !" etc et ça m'écoeure ça !
Donc j'ai voulu me diriger ailleurs, j'ai choisi le Pony-Games, c'est super car j'adore la vitesse (part ailleurs j'ai toujours voulu faire de l'équitation western car j'appréciais la monte américaine avec "respect" mais il n'y avait rien dans mon coin ou si non trop cher comme le PG...) et c'est une autre approche du cheval avec des jeux mais là aussi j'ai commencé à m'en lasser car il y a beaucoup de choses comme dans l'équitation classique au final notamment les compétiteurs et rien d'autre. Donc j'ai à nouveau arrêter de monter à cheval.
Arrivée au lycée une amie qui avait un poney m'a proposé de venir dans son club, j'y ai été faire un tour et comme elle aime son poney et ne supporte pas certaines choses non plus je me suis dis que là-bas elle avait des amis comme elle, tu parles ! Bien que je m'y suis inscrite c'était la même chose, c'est partout pareil ! La chose qui ne m'a pas fait arrêter là-bas fut mon attachement à un cheval...grand, éteint, maigre tout au long de l'année, ils n'arrivent pas à le faire grossir alors qu'au club où il était avant il avait des formes (une amie l'a connu dans le temps), avait son meilleur copain auprès de lui, n'avait pas de grilles à son box comme les prisons, et il enchaînait pas comme là et surtout il avait une pâture ou au moins des sortis à l'herbe. Là il est avec un autre cheval avec qui il s'entend bien mais c'est un costaud contrairement à lui qui est tout séquin d'os, dans un petit box et des grilles partout quoi et il est monté beaucoup de fois (ah nan on peut pas lui offrir des mois de pâture sinon on perd de l'argent...) donc bon ça déjà je supporte pas. Enfin j'ai arrêté là-bas mais j'avais un sentiment d'avoir abandonné ce loulou et ce déchirement m'a fait mal au coeur pendant des mois à en pleurer certains soir. Ma mère se demandait pourquoi ces larmes elle comprenait et me disait de vivre ma passion, qu'elle savait que j'aimais trop les chevaux pour vivre sans eux et qu'elle ne m'en empêchait pas mais elle ne comprenais pas ce que je ressentais pour tous ces chevaux qui morflent... Alors je décide de prendre une demie-pension mais tout se passe mal. La propriétaire ne les monte plus donc elle les fait monter par des jeunes qui monte à cheval avec un certain niveau sans trop en demander quoi (j'ai été jusqu'à mon Galop 3 quand même jusqu'à ce que cela ne signifie plus rien pour moi...) mais le gros soucis c'est que sa jeune qu'elle m'a proposé est une jeune trotteuse (TF) de 4 ans qui n'a fait que les entraînements de courses en sulky et qui n'a pas d'éducation donc toutes les fois où j'y ai été j'étais pratiquement toujours qu'au pas (elle allongeait tout le temps le trop ou bien prenais la main au galop et là on était partie dans une course effrénée qui me faisait tout de même peur !) et deux fois elle m'a fait tomber dont une où je me suis retrouvée dans un arbre (comme dans les dessins-animés quand on se prend une grosse branche vous voyez ) sauf que là je suis retombée sur le c*l et j'avais une main en sang et l'autre fois bah j'ai cru mourir (dos + tête claqués au sol, j'étais sonnée pendant quelques secondes donc allongée dans la boue les yeux fermés et un mal de crâne horrible et je n'arrivais plus à respirer, résultats j'avais des douleurs aux côtés et aux épaules pendant une ou deux semaines... Quand j'ai quitté cette DP j'ai eu un pincement au coeur quand même car malgré tout je m'étais attachée à la jolie jument (je m'attache très -trop- vite)... Enfin, j'ai vu que le mors lui faisait mal car chaque fois que je tournait elle "jouait" avec et pour l'arrêter rien qu'une petite pression elle était en furie et fuyait la douleur (à cause de tout ça j'avais peur de remonter et pire de reprendre le galop pour vous dire donc merci le mors pff)...
Au final quelques mois plus tard je suis de retour dans ces écuries où est le cheval auquel je me suis attachée et j'ai toujours eu ce loustique en cours par la suite. Alors là-bas c'est le genre de toujours en faire plus alors que le cheval donne son maximum et on m'a forcé à prendre une cravache, la tronche que j'ai tiré  Confused  ... Au fil des années je me suis forgée un caractère aussi et je voulais donner une voix pour les animaux -ici les chevaux dans le monde équestre- alors lorsqu'on m'a mis la cravache un jour j'ai gueulé (désolée pour ce langage familier) dans le manège que je n'aimais pas, dans le virage avant le saut (on faisait un cours de saut d'obstacles), j'ai balancé cette foutue cravache et avec rage par rapport aux autres mais détermination je me suis mise à "crier" en encourageant le cheval pour sauter (les sauts auparavant il repassait au trot ou me faisait des refus, le pourquoi on m'a donné la cravache) alors les filles de mon cours m'on critiqué dont une qui disait un truc dans le genre "ben va bien falloir qu'elle le tape avec sa cravache pour le faire sauter" mais surprise, il me l'a passé nickel et elles ont fermés leur clapé ! Ils sont tellement sollicités et malmenés ces chevaux de club...ça me tue...d'autant plus que le cheval que je montais en saut avec un enrênement qui ne lui servait à rien et qu'il se faisait toujours tirer dans la bouche, donc il faisait quoi ? Il fuyait la douleur en prenant la main au galop ! Super... De toute façon j'ai arrêté là-bas, surtout que j'ai eu ma jument un peu avant d'arrêter et puis comme elle est bien au pré avec ses copines dans une ferme après deux semaines de convalescence -suite à une mauvaise mise-bas dont je ne veux pas parler...- je ne veux pas la brusquer même si elle m'aide à prouver que sans mors et pieds nus tout est possible (enfin je l'ai monté la première fois sans mors et progressivement mise pieds nus, prochainement elle a un nouveau parage) !
D'ailleurs le poney que je monte actuellement avec une grande amie vraiment exceptionnelle qui monte elle-même une jument sans mors et pense que les chevaux sont mieux pieds nus (je tenais à le préciser  Mr. Green ) et bien il était dit "chaud" "qui embarque" "qui prend la main au galop" et d'autres choses classique d'un poney "con" comme ils diraient, bah moi ce que j'ai fais, j'ai retiré ce qui le gênait et depuis je le monte en licol (pas de l'éthologie, j'aime pas cette "équitation éthologique"...) et franchement jamais il ne m'a fait de coup comme ils m'avaient prévenus, ils en étaient même impressionnés mais de toute façon les fermiers préfèrent le sans mors car au moins ça ne gêne pas les chevaux dans leur bouche (ils ont même fait débuter des petits au licol pour vous dire !  Laughing ) et le fermier a déjà fait des balades sans mors, il préfère ça car le cheval est plus détendu.
Voilà, et au fur et à mesure j'ai appris pas de choses néfastes du mors donc les problèmes respiratoires, la modification des barres, enfin ça blesse énormément le cheval et ça causes beaucoup de laisions.

Voilà. Donc en gros je suis pour le sans mors, sans fers et une vie au pré avec ce qu'il faut.


Merci de m'avoir lu en tout cas.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Mai - 20:45 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TicTac


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 102
Localisation: Cantal
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 12 Mai - 13:00 (2012)    Sujet du message: Sans mors, sans remors ! Répondre en citant

Salut et bienvenue sur ce forum.
Ta sensibilité est au service des chevaux, tu ne supportes pas les sévices qui leur sont infligés de façon courante et banale dans les CE. A toi de poursuivre ton chemin pour vivre avec eux une véritable relation amicale. Ils ne demandent que ça, si on leur en donne l'occasion.
Peux tu nous parler de ta jument et nous la présenter?


Revenir en haut
GingerFox


Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2012
Messages: 77
Localisation: Bourges
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 11:48 (2012)    Sujet du message: Sans mors, sans remors ! Répondre en citant

Super ton récit... Je me retrouve un peu dans certains aspects de ce que tu as vécu!

Aujourd'hui, j'ai 25 ans, 2 entiers (un 3ème qui arrive sous peu!!) et le plus âgé est à la fin de son débourrage. Sans mors, sans fer, sans violence... Avec beaucoup d'amour, de patience, de rires, et de pain Okay
Je ne vais plus dans les endroits où il y a des "pro" du cheval "traditionnel"... Je ne supporte pas la vue des ces pauvres bêtes souffrant en silence (ou pas)...
J'essaie de montrer l'exemple, avec mes dadous, comme quoi un étalon est un cheval comme les autres, qui se contente d'avoir des pulsions sexuelles... et qu'ils faut éduquer avec douceur et amour pour qu'il veuille nous respecter! Embarassed Smile

Super témoignage!! Idea
_________________
« Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité. » Albert Einstein


Revenir en haut
Tic-Tac


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 17
Localisation: 59
Féminin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 19:21 (2012)    Sujet du message: Sans mors, sans remors ! Répondre en citant

Bonsoir à vous,


TicTac, ma jument est une appaloosa ONC que j'ai racheté à un marchand, elle était ferrée des quatre pieds au pré alors que ça faisait environ deux mois qu'elle ne travaillait plus et qu'elle était en pâture avec son vieil entier paint horse. Donc oui il y a eu saillie naturelle sans que personne ne le sache du moins nous... On avait posé la question s'il n'y aurait pas eu de risque mais il nous a dit que non puisque son entier était vieux et faisait de l’arthrose. Comme quoi la nature toujours plus forte que tout. Donc nous l'avons acheté pleine sans vraiment le savoir mais nous avions des doutes quand même et de ce fait confirmation du véto. Un mois après environ je l'ai fait déferrer des postérieurs car elle glissait sans cesse et marchait bizarrement, de plus elle avait des pieds vraiment moches à l'arrière. Puis quelques mois plus tard (trois mois après je crois) je l'ai fais déferrer des antérieurs car elle boitait et glissait aussi mais j'y ai été progressivement et depuis qu'elle est pieds nus elle se sent vraiment bien dans ses sabots et ils sont beau maintenant ! Pour l'instant tous les deux-trois mois elle a un parage. Et la première fois que je l'ai monté c'était...sans mors ainsi que ma première balade avec elle, franchement formidable. Pour l'instant elle est au pré et je ne la monte plus car elle a était en convalescence pendant deux semaines en box car son poulinage s'est mal passé, la pouliche est morte dans son ventre, on a du la conduire à la clinique pour lui faire extraire mais comme elle était trop grosse la pouliche et bien ils ont du...couper un membre et la tête, j'en ai encore mal au coeur...mais au moins ma jument s'en est sortie car elle a failli y passer aussi... Donc voilà je la laisse tranquille au pré pour le moment, je ne fais qu'aller la voir, lui parler, la caresser, la cajoler, lui donner des friandises (pain sec et carottes ou pommes) et la sortir. Elle a 17 ans cette année. Elle est vraiment brave, adorable et courageuse. C'est ma Déesse ♥.

Et oui GingerFox, il y a beaucoup trop de préjugés sur les entiers, c'est vraiment dommage car avec une bonne éducation et une belle vie ils seraient tellement bien qu'ils seraient mieux vus qu'actuellement... Mais bon ils sont parqués dans des box et frustrés du coup...
Merci en tout cas.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:46 (2016)    Sujet du message: Sans mors, sans remors !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vers une équitation sans mors Index du Forum -> L'équitation sans mors -> Pourquoi montez-vous sans mors ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com